Substance noire

Une souche de bois en décomposition semble brûler. A ses extrêmités, elle accueille discrètement deux hauts-parleurs. D'un côté on y entend des crépitements et le souffle d'un feu. De l'autre, des craquements de forêts. Peu à peu, des sons a priori humains apparaissent, et une voix se dessine. Fragile, a peine intelligible, elle se fond dans le chant du bois. Par instant, elle jailli furtivement et des mots se font comprendre. L'ensemble sonore crée une tension qui semble figer la souche, entre une certaine douceur et une extrême violence.

La Substance noire ou Locus Niger, est un élément du système nerveux, que la maladie de Parkinson détruit. La parole disparait alors à petit feu, laissant place a un souffle fragile privé de mot. L'issu est connue, comment se faire comprendre à présent ?

Détails

Bois, haut-parleurs

2017

Exposition

Le Midi, Portes ouvertes des ateliers d'artistes de Montreuil

  • Black SoundCloud Icon

© Celsian Langlois 2020