Oblitération (grille sans fin)

Oblitération (grille sans fin) est une installation sonore qui prend place dans un recoin, le plus étriqué possible. Eclatée dans l'espace sur 6 haut-parleurs, elle laisse entendre une pièce composée de sons du réseau postal mondial, enregistrés par envois de colis partout dans le monde.

Cette oeuvre s'articule autour d'un point d'ancrage, un point d'écoute. Il est marqué au sol par une oblitération, une "grille sans fin", à l'encre de chine. Chaque haut-parleur diffuse une transmission postale différentes, créant une masse sonore peu intelligible. 

Sur le mur opposé, a distance, se trouve un haut-parleur ultradirectif diffusant des fragments de voix, éparses, par courtes interventions, en anglais, estonien et coréen.  

Il s'agit des destinataires des colis envoyés qui décrivent leur boite aux lettres. Ces voix ne s'entendent que dans l'axe du haut-parleur à ultrasons. Au point d'écoute et malgré la distance, elles semblent résonner entre nos deux oreilles.

Cette installation s'appui sur une relation d'espace, entre local et global. Elle joue d'une tension qui peut se créer entre la proximité de nos oreilles avec le dispositif et la nature des sons, enregistrés a des milliers de kilomètres.

Remerciements à Minjeong Shin, Léa Samama et Anne-Daniela Rodgers.

Détail

5 haut-parleurs, 1 haut-parleur a ultrasons, bois, encre

Dimensions variables

2018

Exposition

Des agents se créent, Commissariat : Mathilde Ayoub

Septembre - Décembre 2018

Le 116 - Centre Tignous d'art contemporain - Montreuil

  • Black SoundCloud Icon

© Celsian Langlois 2020