Banquet pour interieur en désordre

Vent debout est une performance sonore collective, composée en trois parties, débutant par un repas. Elle fut exécutée dans les ateliers partagés du Houloc pour 40 personnes, et se déploie dans trois espaces différents : la salle de banquet, les ateliers, et la mezzanine. Elle propose une errance sonore, dans des ateliers en désordre, devenant théâtre d'une exploration.

Le dispositif se veut ouvert, libre, et non rigide.
L’espace d’atelier est inaccessible avant l’acte II. Il se déroule seul.
L’acte III prend place sur une mezzanine vitrée surplombant tout l’espace.

La performance se termine quand le dernier participant quitte la dernière pièce.

I - Ambiance rudimentaire, tréteaux, bâche, bougies. 

Une grande table rassemble tous les participants. Un repas conçu autour d'un plat de riz soufflé, sur lequel est versé du Mapo Tofu, créant un crépitement.

II - Errance dans un atelier en désordre

Un ensemble de haut-parleurs dissimulés dans les ateliers diffuse des fragments de sons de voile au vent. 5 desserts sont dissiminés dans les espaces.

III - Changement de perspective

Sur la mezzanine vitrée, qui surplombe l'ensemble des ateliers, le regard bascule. Moquette noire et une paire d'enceinte au sol, on y écoute une pièce sonore reprenant le motif de la voile au vent. Centrée autour d'une jeune voix féminine, on y entend également des sons évoquant un interieur. 

Cette déambulation met en tension un exterieur, incarné par le repas et ses interactions sociales et un interieur, solitaire, mental et imaginaire.

Chaque participant est invité 

Détail

5 haut-parleurs, 1 haut-parleur a ultrasons, bois, encre

Dimensions variables

2018

Exposition

Des agents se créent, Commissariat : Mathilde Ayoub

Septembre - Décembre 2018

Le 116 - Centre Tignous d'art contemporain - Montreuil

  • Black SoundCloud Icon

© Celsian Langlois 2020